Don régulier UNICEF

Soutenez les actions d'UNICEF France en faveur des Enfants du Monde, et devenez donateur régulier !

Sri Lanka 2008,

Un groupe de filles jouent dans une cours d’école récemment reconstruite près de la colonie de Tamil dans l’est du district d’Ampara. L’école précédente avait été détruite lors du passage d’un tsunami en 2004. La nouvelle école, achevé en Juin 2008 accueille 75 élèves (5-10 ans). C’est grâce à l’aide de l’UNICEF que cette école dispose de 10 salles de classe, une salle de réunion, une bibliothèque et une salle d’activités.

© UNICEF/NYHQ2008-1359/Pietrasik

Niger 2007,

Zeinabou Ismaghil écrit sur ​​une ardoise dans son école du village Azamalan. Même si on ne les voit pas à l’image, a côté d’elle  de petits cailloux sont présents pour l’aider à compter.

© UNICEF/NYHQ2007-2686/Pirozzi

Niger 2007,

Un homme et Abou, son fils de 8 ans, de l’ethnie des Touareg, s’occupent de leurs bovins dans Serkin Yama Village dans la région de Maradi. Le Niger est une région touché par la malnutrition des enfants. 

Grâce à vos dons, UNICEF peut apporter des aliments et des mélanges complémentaires enrichis en micronutriments essentielles pour aider les enfants à surmonter les déficits en matière de nutrition.

© UNICEF/NYHQ2007-2661/Pirozzi

imageLes contrats d’assurance vie ont été créés à l’origine pour favoriser la transmission de capital lors du décès de son souscripteur. Le principe de ce contrat est simple. Le contractant verse une somme d’argent qu’il a choisi. Même si la somme n’est pas élevée, après quelques années, celle-ci grossit. De plus, l’assurance vie est connue pour avoir des taux de rémunération élevés.

Pourquoi léguer à une association

Les associations reconnues d’utilité publique ont le droit d’hériter des assurances vies, des donations et des legs. Grâce aux patrimoines, même les plus petits, l’argent permet aux associations telles qu’UNICEF de soutenir leurs actions dans le monde.

Comment faire ?

Il existe plusieurs cas de figure.

  • Vous possédez déjà un contrat d’assurance vie et ne souhaitez pas en ouvrir un second. Vous pouvez alors choisir UNICEF comme bénéficiaire unique ou alors choisir de l’intégrer dans une liste de bénéficiaires en stipulant le pourcentage de la somme que vous allouez pour l’association.
  • Vous possédez déjà un contrat d’assurance vie mais ne souhaitez pas le modifier. Il est tout à fait possible d’ouvrir un second contrat en désignant UNICEF comme bénéficiaire.

Quelle fiscalité ?

Lorsque le bénéficiaire du contrat est une association, l’état ne prélève pas de droit de succession. Le capital et les intérêts sont directement reversés à l’association.

Un complément d’information sur UNICEF France http://www.unicef.fr/contenu/info-humanitaire-unicef/le-don-par-testament-la-transmission-optimisee-et-genereuse-de-son-patrimoine

Niger 2007,

Une jeune fille de l’ethnie Peul pose le temps d’une photo. Elle remmène une cruche d’eau pour le foyer familial.

© UNICEF/NYHQ2007-2655/Pirozzi

Nada Al-Ahdal est une jeune fille de 11 ans du Yémen. Rappelant que le combat contre le mariage forcé est loin d’être fini, elle parle sans langue de bois des raisons qui l’ont poussée à fuir sa famille pour venir se réfugier chez son oncle.

Vidéo de Nada Al-Ahdal :

Des millions de victimes dans le monde

Le cas de cet enfant n’est pas isolé. Environ 70 millions de jeunes femmes âgées de 20 à 24 ans auraient été mariées avant d’être majeure selon une estimation d’UNICEF. De plus ces mariages sont souvent accompagnés de certaines formes de mutilations génitales.

Ces pratiques sont le fléau des droits fondamentaux des filles et des femmes. Elle favorise la pauvreté en empêchant les filles de s’éduquer et leur causent des douleurs physiques et psychologiques irréversibles.

Une lutte qui avance

La lutte qui s’effectue depuis de nombreuses années a permis une amélioration de la situation dans de nombreuses communautés à travers le monde. Le mariage précoce recule, même s’il reste encore du travail à faire dans certains pays. Cette lutte essentielle doit continuer grâce à vos dons.

Burkina Faso 2012,

Regardant sa mère, la jeune fille tient encore le sachet de nourriture thérapeutiques fourni par l’hôpital. Quelques semaines auparavant, l’enfant avait été diagnostiqué souffrant de malnutrition. Grâce au soutien apporté par l’UNICEF, l’enfant pèse au moment de la photo 6.3kg.

© UNICEF/NYHQ2012-0254/OLIVIER ASSELIN

Mali 2012,

une mère avec son bébé part à la recherche d’eau aux puits dans la région de Mopti.

© UNICEF/MLIA2012-00403/HARANDANE DICKO

image

Ayant commencé en  1992, la semaine de l’allaitement est un évènement que mène UNICEF dans 120 pays durant la première semaine du mois d’août. L’objectif est simple : informer pour améliorer les chances de survie du nouveau-né.

Les raisons de ce combat.

L’alimentation du nourrisson pendant les 6 premiers mois de sa vie conditionne fortement sa santé.

Afficher davantage

Mali 2012,

Un jeune bébé de 9 mois sourit le temps d’une photo dans la commune de Bargondaga dans la région de Mopti.

© UNICEF/MLIA2012-00144/HARANDANE DICKO